François Palaci
Docteur en ergonomie

CV

François PalaciAncien élève de l'ESCP, je commence ma carrière par une expérience d'un an et demi dans le domaine du management et de la vente, dans un grand magasin parisien, avant de changer de cap et de m'orienter vers le secteur des nouvelles technologies de l'information et de la communication. Au début des années 2000, je me forme au développement web et met en œuvre une démarche d'ingénierie de formation aux métiers de l'Internet dans une ONG à New Delhi. De 2003 à 2008, je mène une activité de consultant et de formateur au sein de différentes sociétés de conseil et à titre indépendant. L'expertise que je développe pendant cette période porte sur l'ergonomie des IHM, l'accessibilité numérique, les démarches qualité dans le domaine des services en ligne, en assistance à maîtrise d'œuvre et à maîtrise d'ouvrage.

En parallèle de mon activité professionnelle, je m'engage en 2005 dans la préparation en cours du soir du Master en ergonomie du CNAM. Au cours de cette formation, j'étends mes domaines de compétence aux projets de transformation des situations de travail et je mène deux interventions. La première, pour le compte de la Cellule Prévention des Risques Professionnels et Facteurs Humains de la Direction de la Traction de la SNCF, porte sur la prévention des accidents de montée/descente de locomotive chez les conducteurs de train. La seconde, pour le compte du Groupe Facteurs Humains du département Management des Risques Industriels d'EDF R&D, porte sur la conception d'un outil informatique d'aide à l'activité des agents de terrain d'installations industrielles à risques.

De 2010 à 2014, je poursuis ma collaboration avec EDF R&D et prépare une thèse de doctorat en ergonomie au sein de l'équipe Tech-CICO de l'Institut Charles Delaunay (UMR 6281 CNRS, Université de Technologie de Troyes). Cette thèse a pour objet la conception et la mise à l'épreuve opérationnelle d'une démarche d'analyse prospective des effets de l'introduction d'innovations technico-organisationnelles dans les systèmes complexes. Sur le plan empirique, ce travail représente une contribution au champ du CSCW. Je mets en évidence le rôle central des protocoles de coordination dans l'activité coopérative de consignation dans une industrie de process à risques. Je propose en outre la notion d'« écosystème protocolaire » pour rendre compte du fait que les protocoles de coordination qui peuvent être utilisés dans une situation de travail sont non seulement multiples et complémentaires, mais articulés les uns aux autres pour former un système dont les composantes sont susceptibles d'évoluer selon des temporalités différentes.

Je soutiens ma thèse fin 2014. Depuis lors, je suis ingénieur chercheur chez EDF où je contribue à différents projets de recherche et développement.

Associations professionnelles

Pour me contacter

+ 33 (0)6 87 04 27 66 ou par mail

mentions légales | accessibilité | plan du site